Le forum de la Protection Animale
Bienvenue sur le forum...

Bonjour vous pouvez vous enregistrer cela ne vous coute rien ce forum est gratuit

L'équipe modération.

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
FredR
Cadet
Messages : 64
Date d'inscription : 07/10/2015

(Jugement) Interdit à vie de détenir un animal

le Sam 20 Fév 2016 - 20:18
Le propriétaire des chiens qui lui avaient été retirés pour maltraitance le 24 octobre dernier à Osséja par les gendarmes de Bourg-Madame avec le renfort technique des policiers de l'unité canine de Toulon, a été jugé mercredi devant le tribunal correctionnel de Perpignan pour actes de cruauté envers des animaux.

Les pauvres bêtes avaient été retrouvées dans un état de souffrance avancée, sans nourriture, sans eau, certains présentant une maigreur effrayante, d'autres des traces de coups et blessures diverses, un dernier étant entortillé dans du fil barbelé. Leur propriétaire a été condamné à 3 mois de prison avec sursis, assortis de l'obligation de rembourser les frais vétérinaires et de soins quotidiens assurés depuis leur saisie par l'association de défense et de protection animale Un gîte, une gamelle de Rivesaltes qui s'est constitué partie civile.

En outre, la justice a prononcé à l'encontre du prévenu une interdiction à vie de détenir un animal domestique. Soit, à la lettre, les réquisitions prises par le procureur de la République. "Le jugement est à la hauteur des actes commis. Je suis satisfaite, précise Corinne Legrand la présidente de l'association. L'enquête menée par les gendarmes a permis de disposer d'un dossier bien ficelé. On peut considérer que c'est une peine exemplaire et cela permettra sans doute de sauver des centaines de chiens car apparemment, il s'agissait là d'un sacré trafic."

Jim cherche un foyer

Un des chiens retirés a été adopté par un gendarme, de même qu'un chiot, qui malgré un problème au cœur, a été recueilli également par un militaire. Un troisième a malheureusement dû être euthanasié à cause des sévices qu'il avait subis.

Et reste Jim, un magnifique Podenco, âgé de 2 ans, prêt à partir dans une famille.

"Au départ, par rapport aux actes de maltraitance qu'il avait subis, il était inapprochable. Il est devenu doux et affectueux grâce aux bons soins des salariés et des bénévoles. C'est aujourd'hui la mascotte du refuge. C'est un amour et il adore les friandises." Ne lui suffit plus qu'à trouver un foyer aimant.



http://www.lindependant.fr/2016/02/20/chiens-maltraites-un-homme-interdit-a-vie-de-detenir-un-animal,2159295.php
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum