Le forum de la Protection Animale

Bienvenue sur le forum...

Bonjour vous pouvez vous enregistrer cela ne vous coute rien ce forum est gratuit

L'équipe modération.
Le forum de la Protection Animale

PA : Et vogue les rumeurs
@EtVLaR (facebook)


La prison pour celui dont le chien a défiguré une fillette ?

Partagez
avatar
Origami
Diffuseur
Diffuseur

Messages : 197
Date d'inscription : 18/02/2016

En cours La prison pour celui dont le chien a défiguré une fillette ?

Message  Origami le Ven 23 Fév 2018 - 20:50

Impitoyable envers le propriétaire du pitbull ayant défiguré une fillette, un juge de Longueuil veut envoyer un message clair en le condamnant à au moins trois ans de pénitencier.



« Ça me préoccupe. Je trouve qu’il y a un message à lancer là-dedans », a insisté le juge Pierre Bélisle jeudi.

Après trois jours en cour, les parents de Vanessa Biron, Magdalena (de face) et Bernard (à droite), peuvent tourner la page.
Le magistrat a déclaré Karim Jean-Gilles coupable de négligence criminelle ayant causé des lésions à la petite Vanessa Biron, au palais de justice de Longueuil.

Ce verdict a soulagé les parents de la fillette. « C’est un chapitre qui se ferme, on regarde vers l’avenir », a indiqué Bernard Biron après l’audience.

C’est la première fois, au Québec, qu’un propriétaire de chien est reconnu coupable d’une telle accusation, à l’issue d’un procès. Il y a eu quelques rares précédents, mais les inculpés ont plaidé coupable.

Le juge Bélisle n’a pas été tendre envers l’accusé de 35 ans. « En omettant à de multiples reprises de respecter ses obligations légales, force est de constater que l’accusé est une personne irresponsable qui se moque éperdument de la loi et de la sécurité d’autrui », a-t-il dit.

M. Jean-Gilles savait pertinemment que son pitbull et son bullmastiff étaient dangereux, d’après le juge.

Aucun contrôle

« Il a tout de même laissé la garde à sa mère [de 70 ans] qui n’avait aucun contrôle sur eux », a-t-il noté.

Le 20 septembre 2015, Vanessa Biron s’est rendue au parc Marquise, à Brossard, avec sa maman et sa sœur cadette.

La mère de Karim Jean-Gilles s’y trouvait également, avec les deux chiens de son fils, qui n’avaient ni laisses ni colliers.

Sans avertissement et sans aucune raison apparente, le pitbull s’est rué sur Vanessa. La fillette de 7 ans a essayé de fuir en courant, mais le chien l’a projetée au sol et l’a mordue au visage.

Enragé, l’animal a traîné l’enfant sur au moins trois mètres. La mère de Vanessa a tenté de la protéger en faisant un bouclier avec son propre corps.

Séquelles importantes

La fillette a eu la mâchoire fracturée en sept morceaux, la joue broyée, la glande salivaire arrachée et l’oreille interne détruite, entre autres.

Vanessa devra vivre avec une cicatrice apparente et une paralysie faciale toute sa vie.

En raison des séquelles importantes de l’enfant, des antécédents judiciaires nombreux de Karim Jean-Gilles et du manque flagrant d’empathie de celui-ci, notamment, la procureure de la Couronne a suggéré au magistrat une peine de trois ans de pénitencier jeudi.

« Je pensais à une peine plus sévère », a commenté le juge Bélisle, surpris.

L’accusé, qui se défend seul, a refusé de s’exprimer sur une sentence.

Souhaitant réfléchir davantage, le juge Bélisle se prononcera le mois prochain sur la peine.

CE QU’ILS ONT DIT
« [M. Jean-Gilles] ne respecte rien ni personne, ni foi ni loi. [...] C’est comme du teflon, il n’y a rien qui prend sur Monsieur. » – Le juge Pierre Bélisle

« [L’accusé] avait la charge et la responsabilité de ses animaux et ne s’en est guère préoccupé. Ni chaîne, ni collier, ni clôture, ni muselière, rien n’a été fait pour sécuriser les lieux » – Le juge Pierre Bélisle

« Je n’ai pas l’impression que M. Jean-Gilles a fait l’introspection individuelle nécessaire pour réaliser sa responsabilité et ça fait deux ans et demi » – La procureure de la Couronne, Claudie Gilbert

« Sa négligence a mis le chaos dans une belle petite famille qui s’en allait simplement au parc » – La procureure de la Couronne, Claudie Gilbert

« J’aurais apprécié des regrets, de la tristesse, de l’empathie [de la part de Karim Jean-Gilles]. Il n’y a rien eu de ça » – Bernard Biron, père de Vanessa

Arrow L'article


_________________
«.. je ne mange pas d’animaux. Je ne digère pas l’agonie ».
Arielle Dombasle

    La date/heure actuelle est Lun 25 Juin 2018 - 13:45