Le forum de la Protection Animale
Bienvenue sur le forum...

Bonjour vous pouvez vous enregistrer cela ne vous coute rien ce forum est gratuit

L'équipe modération.

Partagez
Voir le sujet précédentAller en basVoir le sujet suivant
avatar
Origami
Diffuseur
Messages : 105
Date d'inscription : 18/02/2016

Garde à vue pour une sexagénaire

le Sam 9 Sep 2017 - 6:00
Paris : elle séquestrait 130 chats dans son studio de 25 m2



La propriétaire, une dame de 60 ans, a été interpellée et placée en garde à vue.

C’est une descente de police un peu spéciale qu’ont fait les fonctionnaires du commissariat du XIVe arrondissement à Paris dimanche dernier. Après l’appel d’un riverain inquiet, ils ont débarqué chez une dame qui vit dans un studio de 25 m2, au 3e étage, rue de la Gaieté, dans le quartier Montparnasse. Le requérant racontait que cette dame jetait violemment et plusieurs fois de suite un chaton de ses fenêtres.

«Quand les policiers sont entrés dans le studio, ils ont eu une vision saisissante, lâche une source proche du dossier. Des chats partout, cadavériques, sous-alimentés, ça sentait mauvais ! Comme déco, poursuit cette source, on avait un matelas effroyable de saleté, un frigo, deux litières pour 130 chats, des crottes partout et aucune nourriture.» La propriétaire des matous, une dame de 60 ans, « pieds nus et en guenilles », selon un témoin, a été interpellée, ramenée au commissariat et placée en garde à vue.

Quatre jours de capture
Les policiers et le procureur au parquet de Paris se sont retrouvés devant un problème épineux… Que faire de la ménagerie ? Le lendemain, la Fondation 30 millions d’amis a été appelée à la rescousse. Le parquet a réquisitionné un serrurier pour l’ouverture de la porte.

La mission s’est cependant révélée plus délicate que prévu. Il aura fallu quatre jours de capture ! «Je n’avais pas assez de cages», relate Arnauld Lhomme, enquêteur à la Fondation 30 millions d’amis, chargé de la saisie. Ce jeudi, les bénévoles de la Fondation y étaient encore… à compter les derniers chats et à les attraper ! «Comme il y a un trou dans le plafond du studio, détaille Arnauld Lhomme, ils se baladaient sous le toit, dans les parties communes de l’immeuble».

«Ça fait longtemps que ça dure, se désole le voisin, le marchand de chaussures de la rue de la Gaîté. Cette dame nous créait un sacré problème. Vous imaginez l’odeur ! Notre syndic a appelé plusieurs fois la police. Même la SPA s’en fichait». A côté, Titou, le gérant de Sweet toys, l’un des sex-shops de la rue, se souvient avoir «croisé parfois la dame avec son caddie rempli de croquettes. Je savais qu’elle avait des chats mais pas 110 !».

«Ils ont dû l’euthanasier»
Lundi, la dame de la rue de la Gaîté, sortie de sa garde à vue, expertisée par les médecins, a été hospitalisée d’office en psychiatrie à l’hôpital Sainte-Anne (XIVe). Mardi, le chaton, âgé de deux mois, «celui qui s’est fait parachuter de la fenêtre, regrette un haut fonctionnaire du ministère de l’Intérieur, était polytraumatisé et en sang. Il a été directement transporté aux urgences vétérinaires». «Ils l’ont mis sous morphine pendant trois jours dans l’espoir d’une amélioration, témoigne Arnauld Lhomme. En vain. Ils ont dû l’euthanasier.»

La Fondation 30 Millions d’amis recherche 130 familles d’accueil !
Ils sont débordés, ne savent pas comment faire face. C’est une grosse saisie inhabituelle. La Fondation 30 Millions d’amis lance un appel à des familles d’accueil. Ils ont cent trente chats «sur les bras», récupérés, sur injonction du Parquet de Paris, après enquête et surtout saisie des animaux dans le studio de la dame, rue de la Gaîté (XIVe). «Notre refuge, s’alarme Arnauld Lhomme, enquêteur à la Fondation 30 millions d’amis, chargé de la saisie, est engorgé.».

Le refuge qui se trouve à Saint-Hilliers (Seine-et-Marne) accueille les animaux selon certains protocoles. «On ne peut pas les mettre en observation. Il y en a trop. Beaucoup sont malades, avec plusieurs pathologies. Ils sont tous cadavériques».

Vous pouvez contacter la Fondation au 01.64.00.15.45 ou sur 30millionsdamis.fr

Arrow  L'article

_________________
«.. je ne mange pas d’animaux. Je ne digère pas l’agonie ».
Arielle Dombasle
Voir le sujet précédentRevenir en hautVoir le sujet suivant
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum